Se relever (1/2)

Comme dit l’expression : un mal pour un bien, on en prend pas forcément conscience au moment où le mal fait son effet mais le bien arrive tôt où tard.

Pour ma part, j’ai subi le mal et j’ai failli mettre fin à mes rêves.

Des amis, des collègues, ont su me conseiller de m’accrocher, de reprendre du plaisir, de me reconstruire, d’apprendre à vivre avec (ou plutôt sans toi).

En Janvier 2012, je venais de vivre le pire moment de ma vie.
J’avais envie d’arrêter ce que je commençais à peine à construire.
Arrêter mes études, prendre du recul, écrire et souffler.
J’ai pris quelques jours et j’ai commencé à vivre en autarcie.
J’étais dans mon monde, sur ma planète. J’ai compris que je me mettais en danger et que cela n’améliorerait pas la situation.
J’ai alors cherché de l’énergie autour de moi.
Dans un premier temps avec les gens que j’aime et ensuite avec mes passions.

Au début, j’avais juste envie d’occuper mon temps. Je ne prenais aucun plaisir et les choses que j’appréciais par le passé n’avaient aucune saveur.

Mon meilleur allié est devenu mon travail. Il est devenu ma priorité, mon objectif prioritaire. Personnellement, je ne voulais plus regarder en arrière.
Au final, je cherchais à me relever et à m’élever pour reprendre le contrôle.

[EN ATTENDANT LA SUITE… PRENEZ LE TEMPS D’ÉCOUTER CETTE MUSIQUE]

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Philo dit :

    Joli article et paroles de chanson Vladimir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s