Un jour en prison !

Le 4 Avril 2012, 3 ans après le transfert des derniers détenus vers Corbas, j’ai eu l’occasion de passer une journée avec l’équipe d’acti dans les prisons Saint-Paul et Saint-Joseph.

georges-rousse-acti-entree-visiteurs1

L’immersion carcérale a été « idéale » : un temps gris & humide et une ambiance pesante.
Les lieux nous étaient présentés par Daniel Siino et Bernard Bolze.
J’avais l’habitude de passer régulièrement devant les murs de cette prison sans jamais me soucier de ce qu’il y avait dernier.

L’entrée des lieux est impressionnante, nos guides nous mettent dans l’ambiance : « Nous avançons dans le long couloir du hall d’accueil, qui ouvre sur les parloirs, salle de fouille ou chambres des surveillants. Les pièces sont petites et les murs sont plutôt colorés. Nous arrivons dans la Rotonde, l’espace central de la prison d’où partent les six branches de l’édifice. Au rez-de-chaussée de la Rotonde se situent le poste de garde et des accès aux différentes cours de promenade. »

IMG_1707-440x293

Daniel nous a emmené dans l’ensemble des bâtiments.
Le E : réservé aux malades psychiatriques avec ses cellules très vétustes, étroites.
J’y ai passé quelques minutes seul afin de m’imprégner de leurs conditions.
Passage obligé par les douches sommaires et avec leurs inscriptions gravées dans les murs (et dans ma tête).
Les lieux de promenade sont détestables, des flaques d’eau, des détritus partout et surtout des barbelés pour « sécuriser ».

DSCF2228-440x292

Le bâtiment H reste le plus impressionnant, c’est le plus grand de la prison Saint-Paul. 3 étages de cellules, entre 4 & 6 personnes par cellule de 9m²…

C’est ici que j’ai rencontré pour la première fois, Georges Rousse : artiste plasticien de renommée internationale. Il nous a expliqué le processus de création et la réalisation de l’oeuvre de la cellule. Un chef d’oeuvre dans un univers si austère. Quand l’art rentre dans l’univers carcéral, on commence à s’intéresse au sujet des détenus et de leurs conditions.

carre-bleu1

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.