L’histoire de Leandro De C.

Il y a quelques années, j’étais sur le banc de l’école avec lui. On prenait le temps de parler de nos petites vies car nous prenions le train ensemble.
Je vous partage le billet de Leandro De C.

Avant-hier, j’ai encore vécu une nouvelle étape dans ma vie. Je vais vous partager mon sentiment, pour que vous ne pensiez pas que les personnes positives et pleines de ressources n’ont jamais de « problèmes ».

Des problèmes nous en avons tous. C’est notre manière de réagir face à eux qui est le plus important. Et une fois de plus, j’ai pris la meilleure des décisions : me respecter et m’éloigner. Non pas pour fuir, non pas pour baisser les bras et refuser de continuer à me battre, mais parce que c’est le seul moyen de préserver intact mon essence et de ne pas détériorer l’amour que j’ai à donner à d’autres qui sauront l’accepter sans grande difficulté. Faire 2 500 km et se retrouver une fois de plus à choisir entre être soi-même dans l’amour et le bien-être ou accepter d’être lynché, sali et dépouillé jusqu’à en perdre haleine. Vous vous doutez bien du choix que j’ai fait !

Non… tout n’est pas tout beau et tout rose quand on est positif, bien souvent nous rencontrons beaucoup d’oppositions et confrontons certaines personnes à leurs propres vérités et médiocrités, ce qui les agacent davantage et vous font endurer ce qu’elles-mêmes ne pourraient absolument pas supporter une seule seconde. Pourquoi ? Parce qu’elles savent que vous vous adapterez positivement à toutes les circonstances et que vous surmonterez toujours ces pensées et comportements immondes. Oui… C’est vrai… Je ne garde que le positif, et c’est ce qui me permet d’avancer en toute confiance. Le petit coin de paradis… À quel prix ! Heureusement que le paradis est dans mon esprit !

Et je remercie la vie pour ces rencontres qui n’auraient probablement jamais eu lieu sans ce « problème » apparent. Tout a une raison d’être. Oui, les gens positifs peuvent endurer beaucoup de coups durs, être patients et compréhensifs… Mais ce n’est pas une raison pour supporter tout ce qui nous rabaisse, ne tient pas compte de notre sensibilité et nous pousse au bord du précipice. Oui, je suis en harmonie avec moi-même ; je me lève et je me couche toujours avec le sourire et je continuerai de croire que l’amour est tout ce qu’on emmènera loin de ce monde. Autant le préserver et le partager avec les bonnes personnes et faire en sorte que votre lumière éclaire les pauvres personnes qui ne sont attachées qu’aux choses qui ne pourront demeurer éternelles sous la tombe.

Je continuerai d’aimer, c’est tout ce que je sais faire et c’est certainement cela qui me tient éveillé sur cette Terre. Je n’en dirais pas plus, mais sachez que je vais bien: je suis en vie ! Et demain, un nouveau jour se lève ! Toujours avec le sourire… Et beaucoup de choses encore à vous dire !

Merci à lui de m’avoir autorisé à publier son billet.