L’intention positive accompagne la réussite

Je suis comme toi, je veux une belle vie, construire de belles choses, gagner beaucoup d’argent, avoir de bonnes relations avec ma famille, mes amis et même mes collègues et clients.
Je suis comme toi, plein de bonnes intentions et pourtant…

Dès que ma montre se dérègle : qu’un imprévu, un changement, des chiffres en baisses, la pression qui augmente, une querelle…
Toutes mes belles intentions volent en éclats !
Mes intentions font place au stress, au moral en baisse et à la démotivation.
Et si vous preniez un peu de recul comme moi !

Avant, je débutais mes journées en me disant :

J’ai trop de choses à traiter, c’est la galère au boulot, je n’ai pas envie de sortir du lit : je m’en sortirais jamais !
J’arrivais au travail concentré sur mes objectifs de la journée, quitte à ne pas dire bonjour aux collègues et en tirant un peu la gueule (je suis de naturel souriant).
Une grande part de mon énergie était destinée à cette situation mais cela n’améliorait pas les choses, la masse de travail était toujours là.
Cela engendrait même des dégâts collatéraux, un climat pesant…

Aujourd’hui, j’arrive avec l’intention que tout se passe bien, en me disant que je vais passer une bonne journée et que je vais avancer sur mes dossiers, faire du bon boulot.

L’intention positive attire des réactions positives.

Pensée du jour :
« Un sourire, ça coûte moins cher que l’électricité et ça donne plus de lumière ! »
Abbé Pierre


L’émotion négative doit être transformée en action positive.
Exemple : la culpabilité

1. « Quelle est l’émotion négative que je souhaite gérer ? » : la culpabilité

2. « Sélectionnez une expérience récente où vous avez vécu cette émotion » :

J’ai rendu un dossier avec 3 jours de retard et je me suis senti coupable.

3. « Quels sont les différents ressentis qui composent cette expérience émotionnelle ? »

– la honte de ne pas avoir respecté mon engagement,
– la colère intérieure, de ne pas avoir tenu les délais.

4. « Quels sont les messages positifs de changement face à chacun de ces ressentis ? »

– face à la honte : accepter qu’il puisse arriver de ne pas pouvoir respecter sa promesse,
– face à la colère intérieure : assouplir son niveau d’exigence dans certaines circonstances.