Pourquoi, j’ai accepté de travailler dans une entreprise qui me paie moins que mon dernier job ?

En Mai 2016, j’ai pris la décision de démissionner et j’ai accepté de travailler dans une entreprise pour gagner moins !

Vous allez me dire que j’ai mal négocié (c’est mal me connaître), où que je suis fou (je ne le suis pas encore).
Mais alors pourquoi quitter un job pour aller gagner moins ailleurs ?

C’est ce que je vais essayer de vous faire comprendre.
Pourquoi, j’ai accepté de travailler à poste équivalent  pour gagner moins ?

AVANT : Pourquoi à 27 ans, j’ai déjà démissionné à 3 reprises pour recommencer à zéro ?
Extrait sélectionné de mon article :

À vingt-trois ans, mon Master 1 validé avec succès. Je poursuis dans cette entreprise. Prenant en charge de plus en plus de clients. Allant conquérir le monde des entreprises.
Je plane, survole les obstacles avec beaucoup d’insouciance.
Ma première année à plein temps est un succès, je progresse à vitesse grand V, je ne vois pas le temps passé. Je me passionne pour l’univers de la communication digitale.
A l’heure du bilan annuel, j’ai le sentiment d’avoir loupé quelque chose. D’être arrivé dans le monde de l’entreprise trop vite. De ne pas avoir vécu comme un étudiant, de ne pas avoir profité de cette période.
Je démissionne pour la première fois de ma jeune carrière !

Seulement 4 mois après ma démission, je reprends mon poste dans l’entreprise que j’avais quitté.
L’émerveillement revient, je travaille de nouveau dans le digital, je voyage et rencontre de belles personnes. C’est fun & pro.
Mon ambition me pousse à me surpasser. Je prends tellement de plaisir au travail, que j’en oublie presque ma vie de couple et mes amis.

À 26 ans, je démissionne à nouveau, sans vision, sans ambition. J’ai juste envie de prendre du temps pour moi et surtout du recul.
À vingt-sept ans, j’ai réussi. J’enchaîne les CDI depuis 7 ans.
En moins d’1 mois, je trouve un job en CDI. J’y rencontre des personnes formidables. Je tisse des liens mais je ne m’épanouis pas dans cette (trop) grosse structure.
Encore en période d’essai, je préfère y mettre un terme que de poursuivre cette vie sans ambition.

Cette période de transition m’a permis de me fixer des buts, des objectifs personnels et professionnels.
Un cap.
C’est lors de plusieurs échanges que j’ai eu le déclic. Je ne cherchais pas un travail. Je voulais un projet, une aventure et surtout des valeurs communes.

MAINTENANT
Par un concours de circonstance, j’ai trouvé une nouvelle entreprise et un poste similaire mais surtout une nouvelle aventure.
Un poste de Business Developer à mon image mais moins bien rémunéré que le précédent !

Voici les raisons qui m’ont poussées à me lancer :

1/ L’ambiance

Entre start-up et entreprise établie.
C’est une structure qui a plus de 10 ans d’existence, et toujours en plein développement.
Une entreprise établie s’appuyant sur une bonne ambiance de travail, une belle dynamique et des profils complémentaires.
Une organisation avec des process souples et « humains » et surtout une structure qui fait confiance.

2/ Une entreprise qui grandit et fait grandir.

Notre environnement de travail étant changeant. Nous avons besoin de perpétuellement nous former.
S’informer d’un point de vue technologique, économique mais aussi politique.
Et bien, cet apprentissage se nourrit de notre intelligence collective.
On se nourrit les uns les autres. Il suffit de demander et l’équipe collabore.
On apprend aussi au contact des clients.
Ils nous nourrissent sur leurs secteurs, leurs problématiques et nous apprennent leurs quotidiens.

3/ Une vision d’entreprise et des leaders

Quand la vision de l’entreprise est claire et que nos valeurs sont en adéquation. Cette alchimie nous pousse à nous dépasser.
Cette vision s’appuie sur des managers visionnaires et pragmatiques focusés sur les attentes des clients.
Travailler avec eux est un vrai plaisir car on apprend, on grandit tous les jours à leurs côtés.

4/ Liberté, créativité et challenge

En ce qui concerne la liberté, je m’organise et je dois respecter mes engagements auprès de mes clients.
L’entreprise me fait confiance.
La liberté s’exprime aussi dans ma capacité à contacter qui je veux et de gérer mon temps comme il me semble.

Concernant les challenges. J’ai fixé mes propres objectifs en m’appuyant sur mon expérience.
Je me donne les moyens d’y parvenir en m’appuyant sur les ressources à ma disposition.

5/ Se donner les moyens

C’est pour moi un élément très important de la réussite potentielle d’une aventure entre un collaborateur et une entreprise. Lui donner les moyens de réussir.
Lui donner du temps pour se former, lui donner du temps pour l’écouter et surtout lui donner des moyens pour agir et réussir sa mission.

L’ensemble des concepts se rapprochent des valeurs de l’entreprise libérée.
Pour toutes les raisons que je viens de vous exprimer, j’ai accepté de gagner moins bien ma vie (financièrement).

J’ai accepté de faire des efforts sur ma rémunération, pour investir sur mon épanouissement personnel, le plaisir quotidien à travailler et ma liberté d’actions.

Je ne vous dis pas de prendre la même direction que moi. Mais quand j’entends des amis me signaler qu’ils changent de job pour une augmentation de 20-30%.
Je leur souhaite le meilleur et j’espère qu’ils n’oublieront pas de s’épanouir dans leur vie professionnelle.
Le salaire contribue à se faire plaisir à court terme.
Il nous motive un instant mais c’est la passion et le plaisir qui nous permettent de durer dans le temps.

 « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. »
Confucius

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.