Si vous m’aidiez à rencontrer ces personnes

Deuxième article collaboratif et fort du succès du premier : Si vous m’aidiez à trouver ma prochaine destination de vacances
Et si vous m’aidiez à rencontrer ces personnes !

Je vais tâcher d’être bref et surtout convaincant.

A l’heure des réseaux sociaux professionnels, personnels, des différentes formes de réseaux, j’ai un challenge avouable, celui de voir si la théorie des six degrés de séparation est un mythe ou une réalité.

C’est un des challenges que je me suis fixé.
Rencontrer et discuter avec des personnes que j’admire pour différentes raisons. C’est là que j’ai besoin de vous !
Vous devez sûrement pouvoir m’aider dans cette quête de rencontre.
4 Entrepreneurs lyonnais :
Eric Babolat pour sa vision du tennis, sa capacité à innover et tisser des liens (partenaires, joueurs).
Bruno Rousset pour sa vision d’entrepreneur et ses nombreux succès.

Update du 09/11/17 :
Bruno Rousset rejoint mon réseau LinkedIn
J’avance, j’avance !Screenshot_2017-09-12-16-42-44

Olivier Ginon, car il prouve qu’on peut être autodidacte et devenir le leader mondial de l’événementiel
– & Jean-Michel Aulas, pour son énergie et son leadership :

Update du 14/02/17 :

Installé dans le train direction Paris, j’aperçois Jean-Michel Aulas qui s’installe dans ma voiture numéro 3.
Durant 1 heure 30, j’ai travaillé sur mes dossiers, avant de saisir cette opportunité TGVèsque  #ViveleTGV en fin de trajet.
Un échange rapide, le temps de lui laisser mes cartes de visites #MesReminiscences & #Bolero.
Bref, j’ai rencontré @JM_Aulas dans le TGV et j’ai osé !

1 Sportif & Président de l’ASVEL :
Tony Parker, pour son parcours, sa longévité au plus haut niveau et sa fidélité
1 Grand chef étoilé :
Mathieu Viannay, pour avoir 1 étoile, il faut de la rigueur, pour en avoir 2, il en faut deux fois plus.

Pourquoi j’aimerais les rencontrer ?

Parce qu’ils ont tellement de choses à m’apprendre.
Parce qu’en passant 10 minutes avec eux, ils pourront me distiller quelques petits secrets de leurs réussites exceptionnelles !

Maintenant si vous pouvez m’aider, c’est à vous de jouer.