Pour qui mes amis semblent voter ? 

A l’heure où je vous parle, je suis en Europe (Malte, sur l’ile de Gozo), loin de l’agitation médiatique d’entre deux tours et des amis qui partagent lors avis politiques sur l’ensemble des réseaux sociaux. 

Je vous laisse donc la responsabilité de choisir notre nouveau président pour les cinq prochaines années. Ne vous inquiétez pas pour moi, ma chérie s’occupe de voter pour moi en mon absence (j’avais réalisé ma procuration il y a déjà plusieurs semaines). 

Loin de vos avis volontairement exprimés sur les réseaux sociaux, je me suis amusé à une petite expérience sur mes différents réseaux sociaux. Inspiré par une personne sur Twitter, j’ai pris le temps de regarder qui dans mes amis Facebook ou Twitter like, follow Marine Le Pen et/ou Emmanuel Macron.

Les résultats sont intéressants et parfois étonnants. 

Sur 382 amis Facebook : 3 sont fans de Marine Le Pen, 7 d’Emmanuel Macron 

Sur les 400 personnes que je follow sur Twitter : 4 follow MLP & 4 le candidat d’En Marche. Je pensais que les twittos étaient plus engagés. Au passage Marine Le Pen compte 1,4M de followers VS 780K pour Emmanuel Macron. Surprenant !

Mon fil Facebook ressemble à un champ de bataille idéologique, mes amis partagent à tour de bras des vidéos, images pour présenter leurs préférences pour tel ou tel candidat. J’estime pour ma part que Facebook n’est pas le meilleur lieu pour s’exprimer et surtout compte tenu de son caractère idéologique même si vous me martelez que Marine Le Pen / Emmanuel Macron est le bon candidat pour la France. Vous n’arriverez jamais à me convaincre de changer d’avis avec vos posts pro-candidat.

Pour finir, c’est tellement plaisant de pouvoir voyager en Europe juste avec sa carte d’identité, de pouvoir payer en € dans d’autres pays, de partager des projets communs avec d’autres nations. De s’ouvrir au monde qui nous entoure, de s’appuyer sur nos forces et faiblesses respectives et surtout de se développer ensemble.

5 ans, c’est long ! Vivre 260 semaines avec des regrets, c’est long, très long. 1 826 jours pour croire en l’Europe !