Comment je me suis libéré de mon passé ?

Il y a 6 ans, j’ai vécu mon premier choc émotionnel : Vivre sans ma maman – Témoignage de @vladroo, après mon témoignage, Christel & Laura ont partagé leurs histoires.

Nos récits sont différents mais nous avons un point commun, celui d’avoir perdu un père, une mère.
Ce que j’ai compris par leurs témoignages, c’est que nous ne réagissons pas de la même manière à cette perte et que nous guérissons à notre rythme.

Avec le temps, on comprend, on agit, on réagit et surtout on s’appuie sur un retour d’expérience, nous permettant de prendre les bonnes décisions et de conseiller les autres.

Comment je me suis libéré de mon passé ?

J’ai mis longtemps avant d’agir, de me confronter à la réalité.
Le temps passait mais rien n’avançait vraiment.
Je vivais comme si rien n’avait changé pourtant il y avait un (très) grand vide dans ma vie.

Les premières années, j’ai travaillé pour oublier, j’ai beaucoup travaillé pour m’apaiser.
Je me suis noyé dans le bonheur éphémère et matériel pour me persuader que ma vie était belle.
J’ai gagné ma vie. Je me suis réfugié dans le confort sans prendre soin de mon corps.

J’ai lutté avec mon esprit.
Mon visage souriait, mon cœur était brisé mais personne ne devait le savoir !
Durant cette période, mon corps était toujours en alerte. À chaque situation, il s’efforçait de me protéger, de me défendre.

J’ai longtemps voulu chercher la solution par moi-même. Sans changer, sans en parler à mon entourage.
Tel un boomerang qui revient à pleine vitesse, mes émotions se sont télescopées. Mon niveau d’énergie a fondu à vitesse grand V. Je ne trouvais pas la solution !

J’ai commencé par être moins concentré, par oublier des petites choses, par moins bien gérer mon stress, par changer d’humeur et surtout par moins bien dormir…
Mes émotions me consommaient trop d’énergie et je tirais sur la corde depuis longtemps.

Sans conviction et sur les conseils d’un médecin généraliste, j’ai fait le pari de l’EMDR (Eye movement desentization and reprocessing). Une thérapie !
Une méthode qui consiste à effectuer des mouvements oculaires pour se « reprogrammer » après un traumatisme.

J’ai commencé par une première prise de contact et par un récit très personnel.
Je me suis livré comme jamais, je n’avais rien à perdre.
Après une ou deux séances, nous nous sommes lancé.
Sceptique, suivant des yeux, cette baguette, je parlais, j’analysais et j’extériorisais mes souffrances. J’ai senti de la tristesse, de l’énervement…

Les séances étaient épuisantes. Parfois satisfait, parfois frustré.
J’ai travaillé jusqu’à accepter et me libérer de mon passé.
La frustration a disparu, j’ose parler, j’ose me dévoiler.

MesReminiscences est un peu le résultat de cette thérapie.

Un autre élément a été bénéfique dans ma libération personnelle. Celui de partir seul à l’aventure : Pourquoi il m’arrive de voyager seul ?

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.