Bref, je suis un juilletiste !

Avant j’étais un aoûtien, mais pour la première fois, j’ai pris la totalité de mes vacances en Juillet.

J’ai découvert les joies du Juilletiste.
J’ai fièrement parlé de mes vacances à mes collègues et mes clients dès la fin du mois de Juin.
J’ai utilisé mes dernières forces avant de mettre mon plus beau message d’absence et d’encourager toute l’équipe dans cette dernière ligne droite avant les vacances.
J’en ai profité pour narguer mes collègues par quelques tweets et en répondant à quelques e-mails à la terrasse d’un café en contemplant la mer.
Sur le plan personnel, j’ai été plutôt raisonnable en ne postant que 2-3 photos sur mes comptes Facebook et Instagram. J’avais certainement un peu peur du retour de bâton, si je devenais trop arrogant !

D’un côté, c’est sympa d’être devenu un Juilletiste.
On prend de l’avance sur les aoûtiens, les plages ne sont pas encore bondées, les lieux touristiques sont encore fréquentables. Il reste encore de la place en terrasse. Et au marché on fait la queue sans trop rouspéter.
Partir en Juillet, ça coûte un peu mois cher côté billet d’avion et il reste quelques bons plans logement pour se lancer dans une excursion de dernière minute.
Ce qui est appréciable également, c’est qu’on peut profiter des belles soirées d’été et rester à la plage un peu plus longtemps qu’en Août.

Après, le bon temps, il y a le retour à la réalité.
Un retour au bureau précoce. Mais ce fût l’occasion de se remettre dans le bain avant le sprint des derniers mois de l’année.
Le vrai contre-coup, c’est qu’il n’y a pas grand monde avec qui parler.
Les clients, les amis, les collègues sont pour la plupart en vacances.
Si tu loupes ton métro, tu patientes sagement 10 minutes.
Si tu veux aller boire un verre, il faut identifier les bars ouverts.
Si tu souhaites te remonter le moral avec un bon petit-déjeuner, il faut connaître les boulangers qui bossent en Août…

C’est calme, très calme. L’avantage s’est que tu trouves des places de stationnement sans difficulté et qu’en plus c’est GRATUIT en août 🙂

Côté Business, j’en ai profité pour aller à Rennes, Dijon, Lamballe, Boulogne, La Défense & Paris… Et pour avancer sur des sujets de fond.

Et parce que la Corse c’était cool, je vous partage quelques clichés (avec commentaires) : Direction l’île de Beauté

 

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.