Je suis dans une impasse

J’ai toujours adoré développer des concepts, me creuser la tête et réfléchir sur des nouveaux modèles d’entreprises.

J’adore cette sensation d’aller travailler, de me sentir utile et d’apporter mon savoir faire pour faire bouger les lignes d’une entreprise. Même si parfois l’orage gronde, j’essaie toujours de garder le cap. Malgré les aléas, je garde toujours mon sourire. Quoi qu’il arrive !

Seulement en ce moment j’ai le sentiment d’être dans une impasse ou plutôt dans un tunnel.

Cela fait plusieurs semaines que je vis dans mon souterrain.
Si on considère cela comme un avantage, on peut s’y retrouver seul pendant des heures, des jours… Car personne n’a envie de vous y retrouver. En allant dans le tunnel, on sait déjà qu’on ne va pas voir la lumière pendant un moment, alors il faudrait être un peu mazo pour y aller par soi-même.
Seulement, il se passe beaucoup d’événements successifs dans ma grotte.

Qu’il fasse beau, chaud ou moche et pluvieux. Dans mon couloir il fait particulièrement sombre. Éclairé à la bougie, je manque de visibilité face aux éléments qui se profilent.

Le jour, la nuit j’y pense et avant même d’avoir trouvé une solution pouvant m’apporter plus de lumière, un élément perturbateur vient assombrir à nouveau le tunnel dont je ne trouve plus la sortie.

En sortant de ma tanière, je sais qu’il faudra que je porte des lunettes de soleil pour me réhabituer à la lumière du jour.

Parfois je me dis que je ferais mieux de sortir et d’aller voir le bonheur qui m’entoure. Mais mon naturel de battant m’impose de terminer mes missions avant d’aller profiter de la vie.
Pourtant, elle est belle la vie. Elle apporte son lot de suprises et d’expériences. Heureusement qu’on s’attache toujours à regarder le positif même dans l’adversité.

Aujourd’hui, je suis dans l’impasse mais j’ai envie d’y croire !